2 ans plus tôt
vendredi 19 septembre
nous spank :

Danse et Néons

Aujourd’hui je vais m’éloigner de l’architecture d’extérieur pure et dure pour vous parler plus spécifiquement de l’architecture d’intérieur. Bob, je te le dis, j’ai trouvé une salle parfaite pour ton Memphis Jookin’. Fan d’extasy et de science-fiction, je vous présente le D.EDGE ! Ce club de São Paulo fait dans la grandiloquence de lumières artificielles et propose des intérieurs dynamiques et colorés qui envoient du bois. Les effets de lumière d’une salle se répercutant en façade apportent de la vie à un aspect extérieur assez froid. Enfin, ce n’est pas le cas de toutes les façades parce que regardez moi la façade Austin Power et l’intérieur qui va avec. Après le choc on peut tout de même saluer la prise de risque et admettre qu’il y a de la couleur et de la joie de vivre, mais dans un genre tout autre, je préfère la piste de danse façon Cube, moins funky mais beaucoup plus élégante.

Sous l’impulsion de différents artistes, la déco du D.EDGE a pris des directions radicales voire contradictoires. Tout ceci donne au club un côté très hétérogène, que les gérants défendent au nom d’une certaine diversité. Pour un tout autre programme, j’aurais dit non, mais comme il est ici question d’un club, l’enchaînement d’ambiances différentes et de surprises (bonnes ou mauvaises) font de cette boite un lieux très ludique. En plus leurs chiottes sont trop stylées.

A voir donc !

kiss

  • Danse et Néons
  • Danse et Néons
  • Danse et Néons
  • Danse et Néons
  • Danse et Néons
Le vendredi 19 septembre 2014 dans Murs.
        
Danse et Néons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*