Explore this website

Nos 06:

Posts by Theochoux

2 mois plus tôt
mercredi 30 novembre
nous spank :

Doigt au but

Ce matin OKLM j’ai cliqué sur ce lien, j’ai bougé ma souris morray et puis… ahahahahahahahohohohohohohihihihihihihihiuhuhuhuhuhuhahahahaoohohohohohohohouhuhuhuhuhueheheheheahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuhuhuhuhuhehehehhihihihihihohohohohohahahahahhehehehehhohohohohohehehehhahahahhaihihihihihiohohohohohohheheheheihihihihihiihihihohohohohohohohouhuhihihhehehahahahhuhuhohohohoihihihehehuhuhuhohohouhhuhuohohohuhuhuohohouhuhihihihahhehehhehehhahahahhhihohhuhhhehehahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuhuhuhuhuhehehehhihihihihihohohohohohahahahahhehehehehhohohohohohehehehhahahahhaihihihihihiohohohohohohheheheheihihihihihiihihihohohohohohouhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuhuhuhuhuhehehehhihihihihihohohohohohahahahahhehhohohohohehehehhahahahhaihihihihihiohohohohohohheheheheihihihihihiihihihohohohohohohohouhuhihihhehehahahahhuhuhohohohoihihihehehuhuhuhohohouhhuhuohohohuhuhuohohouhuhihihihahhehehhehehhahahahhhihohhuhhhehehahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuuhuohohouhuhihihihahhehehhehehhahahahhhihohhuhhhehehahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuhuhuhuhuhehehehhihihihihihohohohohohahahahahhehehehehhohohohohohehhihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuuhuahahahhehhohohohohehehehhahahahhaihihihihihiohohohohohohheheheheihihihihihiihihihohohohohohohohouhuhihihhehehahahahhuhuhohohohoihihihehehuhuhuhohohouhhuhuohohohuhuhuohohouhuhihihihahhehehhehehhahahahhhihohhuhhhehehahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuuhuohohouhuhihihihahhehehhehehhahahahhhihohhuhhhehehahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuhuhuhuhuhehehehhihihihihihohohohohohahahahahh.ahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuhuhuhuhuhehehehhihihihihihohohohohohahahahahhehhohohohohehehehhahahahhaihihihihihiohohohohohohheheheheihihihihihiihihihohohohohohohohouhuhihihhehehahahahhuhuhohohohoihihihehehuhuhuhohohouhhuhuohohohuhuhuohohouhuhihihihahhehehhehehhahahahhhihohhuhhhehehahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuoohohohohohheheheheihihihihihiihihihohohohohohohohouhuhihihhehehahahahhuhuhohohohoihihihehehuhuhuhohohouhhuhuohohohuhuhuohohouhuhihihihahhehehhehehhahahahhhihohhuhhhehehahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuuhuahahahhehhohohohohehehehhahahahhaihihihihihiohohohohohohheheheheihihihihihiihihihohohohohohohohouhuhihihhehehahahahhuhuhohohohoihihihehehuhuhuhohohouhhuhuohohohuhuhuohohouhuhihihihahhehehhehehhahahahhhihohhuhhhehehahahahahauhuhuhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhuhahahahahhahahahahhuhuhuhuhuhuhuhehehehhihihihihihohohohohohahahahahhehehehehhohohohohohehehehhahahahhaihihihihihiohohohohohohheheheheihihihihihiihihihohohohohohouhohohohihihihihihiahahahahuhuhuhuhihihihihihihihihihihihihihiohohohohoohohohohuhuhuhuhuhuhhahahahahahhahahaihihihihihihiihuhuhuhuuhhuohohohoohohohehehehehehehehuhohohohohohihihihihihuhuhuhu

Amitiés et sodomie,

Juan Cabral.

Le mercredi 30 novembre 2016 dans Advert break.
Doigt au but
3 mois plus tôt
mercredi 16 novembre
nous spank :

nolel

Ding ding ding morray!

Ca y est, Noël envahit la perfide Albion avec à ses seufs et son cortège de pubs. Cette semaine je vous impose donc une revue des réclames autour des fêtes. Je vous la fait courte: c’est pas joli-joli. Le fait qu’il neige toute l’année dans la publicité ne les a de toute évidence pas aidé à trouver une seule bonne idée.

Là où le traineau déraille vener cette année, c’est sur le point de vue de la marque sur son sujet. On le sait, la création, ça commence avec une observation. OKLM. On se doit de partir de cette petite vérité qu’on exploite ensuite dans une idée puis dans un script, une direction artistique, un storyboard et enfin une réalisation. Cette vérité, c’est le plus beau cadeau qu’un cerveau peut faire à son pantin de créatif.

En fait non. En fait c’est tellement nul, ils ont mis tellement plus de pounds que de neurones dans ces films que je ne parlerais pas de leur mollesse en détail (liens ici, ici, et ici). Matez plutôt ça, c’est mieux.

Bises et kebabs jambon beurre.

Papa Newell

Le mercredi 16 novembre 2016 dans Advert break.
nolel
3 mois plus tôt
mercredi 2 novembre
nous spank :

Very Bien

Salut bande des fesses de tess en terrasse.

Cette semaine on fait simple, car c’est dans la simplicité qu’on trouve la vérité. VB, une marque australienne de bière à sobrement (HaHAa) pris le parti de célébrer les gens qui la boive.

Ils mettent à la fête ceux qui la font, peut importe sous quelle bannière ils marchent wesh. On y voit les “hommes qui ont eu leur bras dans une vache”, ceux “qui auraient dû lire les instructions” ou encore “ceux qui on fait semblant d’être malade pour être là”.

VB est loin d’être une bière haut de gamme – leur accroche se traduit par « la bière à boire » – mais la force de leur com tient dans le fait qu’ils l’assume à 100% morray.

En revanche, cette parade, se proclamant universelle, semble avoir oublié tous les aborigènes, arabes, noirs ou asiatiques d’Australie. Etrange, very étrange.

Buvez des verres sans prendre des coups.

Ian Mckaye.

Le mercredi 2 novembre 2016 dans Page de Pub.
Very Bien
8 mois plus tôt
jeudi 16 juin
nous spank :

Éclats de rire

Wesh bande fesses prêtes au zèle.

Lorsqu’on à rien a dire, il est convenu de se taire. Sauf dans la pub. Pire, on à tendance à en faire des tonnes OKLM. Cependant la méthode la plus efficace reste d’emprunter le chemin de l’humour. On improvise quoi. D’ailleurs, comme on dit chez nous, les atroces: client qui rit, produit à moitié dans le caddie. Izi. Aujourd’hui je vous présente donc une pub/blague pour vendre des Pretzels en morceau.

Amitiés et sodomie,

Ian MacKaye

Le jeudi 16 juin 2016 dans Advert break.
Éclats de rire
8 mois plus tôt
jeudi 2 juin
nous spank :

Eaux lourdes

Yo bande de fesses en béton chanmé.

Avant d’affuter ses phalanges et de se lancer dans l’écriture d’un script, on “interroge” le produit. Ce terme de marketing boloss signifie trouver ce que l’on va dire sur ce que l’on va vendre. Est-ce que le produit est plus rapide, plus simple, moins cher que la concurrence etc. C’est parfois compliqué et on se sent obligé de fabriquer des bénéfices. Aujourd’hui nein. Aujourd’hui je vous présente un produit dont le bénéfice est tellement simple que la pub s’est probablement écrite toute seule. GG EZ OKLM.

Bises et kebabs jambon-beurre.

Nelly Furtado.

Le jeudi 2 juin 2016 dans Advert break.
Eaux lourdes

Robert Yeoman

Le 22 décembre 2011, Théchoux spankait :

Yo Spankers !

Robert Yeoman est un directeur de la photographie, il a collaboré avec Gus Van Sant, Sophia Coppola et surtout Wes Anderson sur tous ses projets : Bottle Rocket, Rushmore, The Royal Tenenbaums, Life Aquatic with Steve Zissou, The Darjeeling Limited et Fantastic Mr Fox.

Les personnages de Wes Anderson sont souvent des hommes et des femmes de peu de mots. Yeoman leur donne du relief en faisant du film un microcosme dense. Il organise l’espace de chaque plan avec une minutie incomparable. Entre plans frontaux photographiques à la symétrie presque parfaite et travellings horizontaux où il balade sa camera parmis des univers extravagants, il peuple l’image de clins d’oeil et de bibelots. Anderson et Yeoman proposent ainsi des saynètes, et les composent comme les tableaux d’une pièce de théatre.

Je ne peux que vous conseiller de visionner ses films, notez aussi que c’est une bonne alternative au « mauvais-DVD-cadeau-parce-que-j’ai-pas-d’idée ».

1rA1udRBF_epMt1rh0NAuAxnMj3fIIEM 1isgO7M0xgmYJEvGnp-wchXK04xxoOwE 1shN9skTc2rZ4oo_noXZ38FkWZc5W6o0

Le jeudi 12 mai 2016 dans Page de Pub.
Robert Yeoman
10 mois plus tôt
jeudi 28 avril
nous spank :

180 Switch pub

Yo bande de fesses bien roulées,

Aujourd’hui je vous fais découvrir un des meilleurs spots de pub. Au lieu de s’intéresser à la communication des marques grand publique, laquelle je conspue (OKLM) régulièrement pour son manque de renouveau et de liberté de direction artistique, allons voir comment un culture plus niche, comme le skateboard, gère sa publicité.

anti-hero-skateboards-lippy-hippy-2002chocolate-skateboards-stevie-williams-kickflip-noseslide-2000

En gros, la culture DIY du skateboard associé + la nature niche du sport = du lourd. Un site web collecte des centaines de pubs de skate depuis des dizaines d’années et je vous conseille d’aller vous y perdre. C’est super libre, graphique et multi-couche comme on kiffe Jean-Guy!

Aight hazy roule Marcel,

Oscar Piazzolla

Le jeudi 28 avril 2016 dans Mode.
180 Switch pub
10 mois plus tôt
jeudi 7 avril
nous spank :

Presque

Yallah bande de fessiers bien réalisés,

Lorsqu’on vend un script au client pour un film, il est assez loin d’avoir atteint sa forme finale, il tient sur une demi page et ce n’est que le synopsis. On trouve ensuite un réalisateur qui écrit un “traitement”. C’est son interpretation du script mais avec beaucoup plus de détails. Ce sont ces petits détails qui sauvent parfois la pub.

C’est (presque) le cas aujourd’hui avec ce film pour LG feat Jason Statham que je n’ai toujours pas compris d’ailleurs wesh. D’expérience, tout ce qu’une marque comme celle-ci pour un produit comme celui-là cherche, c’est une demonstration de leur objet enrobée dans du bullshit. Sauf que là tavu ils l’ont tellement bien emballée qu’on ne peut plus pécho l’idée. En revanche, ce qui sauve un peu ce film sont les petits détails assez drôle, comme Statham qui porte un masque de Statham et le rythme très bien géré de la narration (surbidon). Bref Créa/Client 0 – Réalisateur 0.5.

Saucisson et Earl Grey,

Ed Templeton.

Le jeudi 7 avril 2016 dans Advert break.
Presque
11 mois plus tôt
jeudi 24 mars
nous spank :

Du fat

Yo bande de fesses 10% graisse 90% grâce.

La publicité est un monde exigu (et rond bien entendu). Tellement que tout le monde connait tout le monde, et qu’à la fin tout le monde déteste tout le monde. Même dans leurs idées, et c’est d’autant plus vrai dans le digital, la nouveauté se fait rare. Tout à des allures de déjà vu, de déjà dit. Bref, de réchauffé.

Denny’s tire sa frite du lot avec son Tumblr en mode « le gif, je kiffe ». Ils ont réussi la prouesse, pour une marque, de faire de la communication pour la sphère internet comme si c’était cette même sphère qui l’avait produit. En gros, ils comprennent parfaitement la génération à laquelle ils s’adressent. Et c’est ultra fucking rare.

Bises et kébabs jambon-beurre,

Ali Boulala.

 

tumblr_o3dxtq4JjH1s46p8ao1_500

Le jeudi 24 mars 2016 dans Mode.
Du fat
11 mois plus tôt
jeudi 10 mars
nous spank :

Dans l’ombre

Wesh bande de fessiers en béton aimé,

La publicité a un temps aimé montrer les athlètes comme des vainqueurs presque innés. On les présente victorieux, déjà au sommet, empruntant au passage un peu de leur gloire. Mais on montrait ce qui était déjà du passé, donc déjà connu : le triomphe, le trophée, l’after à boulbi etc.

Et puis les marques se sont rendues compte qu’elle vendraient plus en rétrécissant l’écart entre la cible, humain normal et l’athlète, dieu vivant. Et qu’en montrant le quotidien du sportif à plein temps, ils pouvaient toucher plus facilement ceux du dimanche. Le slogan officieux de Nike le dit bien: “If you’ve got a body, you’re an athlete”.

La belle idée d’Under Armour va encore un peu plus loin en filmant la routine de ceux qui  s’entraînent dans l’ombre, la nuit, après l’école, après le boulot, au plus loin possible de ce que le public voit en temps normal de leurs athlètes. En plus tavu, c’est super bien filmé et monté sur du M.I.A.

Checkez ça direct.

Matthew Barney.

Le jeudi 10 mars 2016 dans Advert break.
Dans l’ombre