Explore this website

Nos 06:

Posts by Poloch

3 mois plus tôt
mercredi 10 janvier
nous spank :

Pas d’âme, Padam !

Nouvelle année, pause familiale, piscine de potes… On update tout le monde sur Sa Vie.

Devant le 2ème cercle, on élimine tout de suite le jargon péteur des connaisseurs, les routinières râleries de victimes du système pour se retrouver devant soit-même, nue de tout artifices.

Désagréable ou pas, on est maintenant dans le futur deux. mille. dix. ouite. C’est le moment de booster ce que ces mots reflètent en vous.

C’est en cette deuxième semaine de janvier qu’une cèpe dans ma fondue est venu me rappeler le gout des choses qui compte.

Formes Vives !

Un atelier de communication visuelle aux projets qui « se focalisent sur des choses qui en valent la peine, notamment des sujets politiques et sociaux ».

Dans l’idée d’imaginer la transformation de friches, l’atelier a organisé un atelier avec les étudiants d’un BTS de design d’espace, deux classes de maternelle et une classe de 6e habitant le quartier.

D’après une série de photos, les enfants choisissent celles qui se rapprochent de leurs cadres de vie, l’évoque en un mot, une phrase pour en faire un panneau. Une série de portraits in situ vient concrétiser le projet.

J’aime l’idée de tirer d’expériences personnelles des inspirations pour du design plus humain. Le tout dans un processus valorisant pour chacun de ces enfants.

Je veux faire ça, tout le temps, 2018 + ∞ !

Allez voir leurs travaux !  (+ sur le projet)
Et bonne année !!

Le mercredi 10 janvier 2018 dans Art, Page de Pub.
      
Pas d’âme, Padam !
5 mois plus tôt
vendredi 17 novembre
nous spank :

Smartphone = outil ?

Outil: Objet fabriqué, utilisé manuellement ou sur une machine pour réaliser une opération déterminée.

Je ne sais pas à quel point mes opérations sont « déterminées » quand je me promène sur mon smartphone. Je pense que cette confusion est directement liée au fait que j’ignore ou se trouve les vraies limites du possible sur mon « téléphone intelligent ».

A mes yeux, une des principales raisons de ce brouillage est dans la flexibilité du monde digital à produire des interfaces aux experiences que l’on ressent comme personnelles, genre Facebook. Cette belle révolution, née avec le principe du réseau couplé à l’interface digital, rend l’utilisateur message de son propre medium reflétant alors l’immensité de notre propre humanité, dans la poche. juste assez pour s’égarer entre deux coups de téléphone.

Un miroir aux algorithmes, rouages et designs briefés par une simple idée commerciale : maximiser notre temps passé sur l’app pour justifier le prix des spots et stratégies publicitaires. C’est la course à celui qui récupère le plus d’attention du publique, du contrôle par le divertissement. Genre l’autoplay à la fin des vidéos Youtube, Facebook, Netflix, etc… Le but est d’embrouiller, d’épaissir le brouillard déjà pas si clair.

Et pendant qu’on surfe, la toile connecte jours après jours régions, villes, cultures, classes sociales, tranche d’ages… multipliant à chaque instant la pluralité d’une audience d’app aux objectifs toujours aussi simplistes. Les raccourcis se multiplient au gré des spéculations de créateurs rarement composé de psychologues, sociologues et anthropologues.

Dans le documentaire Ethic for Design, on nous rappelle que personne ne s’attendait à l’impact psychologique et social du Like quand il a été créé. Le dernier épisode de Hot Girl Wanted: Turned On, illustre bien cette nouvelle influence en parlant de l’incrimination d’une adolescente de 18 ans qui aurait streamé sur l’application Periscope sa copine se faire violer. Une histoire glaçante qui montre le cynisme de la captivation du Like, du followers, de cette nouvelle pression sociale de dizaines d’inconnus à travers la fenêtre du téléphone.

Un bon doc’ donc pour ceux qui veulent comprendre et/ou créer les possibilités d’un monde plus juste.

Et pour maitriser un max’ nos fabuleux « outils » de communication je vous conseille de suivre l’organisation Time Well SpentCes honnêtes gens vous montreront en quelques tricks comment mieux controller votre temps. Du genre enlever Facebook et Instagram sur votre écran d’accueil, grouper les pour éviter de visuellement tomber dessus dans un moment de procrastination intense, désactiver certaines notifications, etc. Ainsi que des inspirations de comment devrait-on re-designer ces apps pour les rendre vraiment utiles !

BISOU !

 

Le vendredi 17 novembre 2017 dans culture web.
Smartphone = outil ?
5 mois plus tôt
mercredi 1 novembre
nous spank :

Quirky Dougal

http://quirkycool.co.uk/ lol. Sorry, ce lien n’a rien à voir avec le Spank du jour.

Quirky, ça veut dire excentrique, original, bizarre, biscornu, chelou en very british. Un peu comme le travail du cinéaste Dougal Wilson, en image, tout de suite :

Very quirky, isn’t it ?

Il a aussi fait les indents de Channel 4, videos d’introduction d’une chaîne, cf les scènettes de TF1 ou M6 avant et après l’horrible pause PUB. Elles déchirent, regardez comme c’est quuuuuirky :

Je sais pas vous mais toute cette quirkiness me fait du bien. Cela révèle pour moi mon ras le bol de la communication remplit de cons-sans-sualités. Vive Channel 4, vive les Brits pour ce coup de balls.

Des. balls. De. Petit. Anglais.

Et puis si vous aviez le reflexe cynique d’un pro de la com’ de vous dire que ce genre de liberté n’est pas possible dans la publicité, et bien non, aucunes excuses :

CHOP CHOP CHOP BISOUS MISTER DOUGAL !

Le mercredi 1 novembre 2017 dans Advert break.
    
Quirky Dougal
6 mois plus tôt
mercredi 18 octobre
nous spank :

L’ultime Test !

10 ans plus tard, du haut de ma tour montreuilloise, j’observe tardivement les tâches lumineuses des appart’ encore éclairés. Des formes colorées presque abstraites qui stimulent toujours autant mon imagination de grand enfant.

Oui mais voila, au plus gris de certains passages de ma vie, je ressens qu’elle m’abandonne cette douce naiveté. Plus je m’efforce consciemment de la garder, plus elle me dit « fuck, t’es vraiment un désespéré ».

Saieo, lui, savait la garder, un Paul qui avait visiblement serrer la peur tellement fort dans ses bras qu’elle faisait partie de lui, tel un allié.

Camions, stores, tunnels, toits, métros, trains, Saeio alias The Mega Wizzard, ne connaissait aucune limite

allcity blog

Le fait de vouloir commercialiser le graffiti a beaucoup altéré sa force d’origine. Ça l’a amené vers quelque chose de beaucoup plus lissé, beaucoup plus peureux, dénaturé, aseptisé et décoratif : la peur de ne pas plaire !

Manifesto 21

Avec le temps, il a chargé son anagramme insensé d’une multitude de murs et toiles chromés, bleutés, rosés, rougâtres, jaunâtres, tons sur tonnâtres, multi-coulorâtre, autant de formes et couleurs que la ville est grande.

j’aurais aimé que les ombres soient en couleurs.

Manifesto 21

editions peinture

Le tag apparu pour lui comme « une bêtise qui pose plus de questions que les autres », il défendait l’illégalité comme garantie de l’originalité d’une oeuvre « pour ne pas être copieur ou décorateur ». Une quête d’ouverture ou Saeio tente d’intellectualiser le graffiti pour lui offrir le vrai statut de peinture.

J’essaie de tuer le graffiti en tentant de l’introduire dans les mœurs, les intuitions, les galeries et tout ce qui en découle. Ça serait lui mettre une sorte de fin, de conclure et il faudra écrire autre chose.

(…) Aujourd’hui le graffiti est de tellement de mauvais goût je ne me sens plus du tout concerné avec cette immonde chose de street art qui est à proscrire. Donc je m’écarte de tout ça pour aller ailleurs et créer mon chemin.

Manifesto 21

De son manié du spray à son custom vocabulaire en passant par ses reflexions artistiques et sa carrure insolite Saeio existe au-delà de l’appréciation ou non de son art plastique, il incarne le gout d’une liberté radicale et bienfaisante dans la poursuite des plus grands défis, même mystiques.

Bon vent mister Paul ! <3

Tribute instagram !

Le mercredi 18 octobre 2017 dans Mode, Murs.
L’ultime Test !
1 an plus tôt
jeudi 12 janvier
nous spank :

Carte blanche

Nouvelle année. Les moins cyniques d’entre nous auront peut être ce sentiment de nouvelle vie. Comme ci cette barrière temporelle nous offrait la possibilité de faire des croix sur ce qu’on a pas aimé avant le 31 décembre dernier. Pratique quand même.

Tourner la page, faire table rase, avoir carte blanche… cette idée de se retrouver devant une surface neuve, immaculée, prête à être remplis de toutes nos plus folles résolutions. Quoi de mieux que ce beau sentiment d’inspiration créatrice ?


A vos crayons, la belle nappe de 2017 est tendue devant vos yeux.

Kisssss

Le jeudi 12 janvier 2017 dans Mode.
  
Carte blanche
1 an plus tôt
jeudi 17 novembre
nous spank :

Beyond reality

 

Il y a 72 ans, Victor Lundy, petit homme de 21 ans débarquait en France.

© ROBERT€…F.€…SARGENT/CORBIS

© ROBERT€…F.€…SARGENT/CORBIS

À l’aide de son crayon et de son carnet de route, il partage son expérience.

Une experience unique à travers une expression plastique spontanée et personnelle. Le trait n’est pas toujours fini, le dessin est parfois lent souvent rapide, la mine de plomb s’écrase plus ou moins sur le papier à grain. L’oeil circule, bloque, saute, s’enfonce dans ce que notre réalité aurait peut-être ignorée.

Ce sont toutes ces aspérités et interprétations qui me font frémir devant un dessin, c’est ce que la mouvance actuelle du dessin ultra-réaliste n’aura jamais.

victorlundyfrancesketch620

France! #7 When in our first camp (B-53) in France near St. Martin d’Audeville.

victorlundybourg

Bourg de Lestre

victorlundytrooptrain

Troop train

victorlundysonofabitch

Son of a bitch

"Shep," D-day

« Shep, » D-day

victorlundygunposition618

Camouflaged German gun position, beach in Quinéville

24142r

Break

24143r

1 mile to go

The gangplank

The gangplank

Sgt. Cieniewicz

Sgt. Cieniewicz

Sgt. Gardzina

Sgt. Gardzina

Resting soldier

Resting soldier

victorlundyshootingscraps615

Before pay day Shooting craps for cigarettes.

victorlundybunkview622

View from my bunk

victorlundypromenadedeck638

Post #9 Promenade deck.

victorlundygermanpatrol617

One of the 4-men German patrol who didn’t get back

victorlundyroastchicken614

House where Kane & I got the roast chicken & cognac

victorlundycafecideer622

Café where the 2 French girls bought us 4 bottles of cider, Quinéville

[Soldier wearing cap]

[Soldier wearing cap]

victorlundyatlanticwall612

Part of the Atlantic Wall, Quinéville 6 men from L Co. hurt here, 6 killed.

victorlundyhome633

Home

victorlundyairraid618

Cracking the Zeigfried [i.e. Siegfried] line, air raid over Germany Seen on a morning hike.

Cherbourg

Cherbourg

Night watch

Night watch

24146r

Bill Shepard, Box 176, Newtown, Conn.

24217r

Charles Heathcock

24254r

2 1/2 kilometers from Montebourg 10-minute break.

French farmer, St. Martin d'Audeville

French farmer, St. Martin d’Audeville

24261r

St. Germain de Tournebut

24266r

Commune de Lestre

24147r

Sgt. Goodrich

24162r

S. Sgt. Pierson

24174r

Waiting to move Night sketch.

24161r

Hernan

24196r

[Soldiers on deck of ship]

24215r

Frank Kondo

24198r

[Ship and tugboat]

24200r

Joe Zasloff

24206r

[Barges]

24144r

Sgt. Goodrich

23974r

1 minute sketch

Des bisous.

 

Le jeudi 17 novembre 2016 dans Mode.
Beyond reality
1 an plus tôt
mercredi 26 octobre
nous spank :

Olive

Parfois, le goût d’une simple olive nous réveille les papilles jusqu’à se demander l’utilité du reste de l’assiette. Mise à part la bonne idée de se goinfrer, bien entendu. 

Les choses simples, ces petits atomes qui questionnent sans cesse l’immensité de nos systèmes complexes. À chacune de leurs découvertes, on étalonne et reconsidère notre conception du simple.

En voici une, elle dure 9 minutes.

Ce court métrage de l’hollandais londonien Michaël Dudok de Wit m’est tombé entre les mains après quelques recherches sur le réalisateur de La Tortue Rouge découvert lors d’une visite du Ghibli Museum, studio tokyoïte de la bande à Miyazaki.

Et pour enchainer sur cette touche internationale, rappelons nous que la qualité des choses simples se cache aussi dans leurs capacités à voyager à travers les cultures. On s’envole bien au-delà de la barrière des languages pour apprécier une vue universelle sur ce qui réduit l’humain à son essentiel.

Ouvrez les yeux, il y a donc bien plus qu’un italien derrière cette simple olive.

Le mercredi 26 octobre 2016 dans Cartoon.
          
Olive
1 an plus tôt
lundi 20 juin
nous spank :

Emosphère et fesse-tivités

Hello Spanker,

Nous te savons déçu de ces dernières semaines d’absence d’articles. Le mot « fesse » ne fait plus partie de ta vie, du moins plus autant qu’avant. La routine s’est installée dans ton quotidien, plus ou moins accompagnées, tes pensées se sont doucement ramollies au rythme des journées mouillées.

L’absence de notifications de ton app’ favorite a creusé un trou dans ton petit coeur d’emo. C’est la solitude. On partage ta peine, nous avons nous aussi sombré dans la mélancolie de ce mirage d’été en suçotant pains au chocolat et beignets au lieu de notre bon vieux rail de MS.

Mais n’ayez crainte.

« Non, ça n’était pas mieux avant, les temps ont toujours été hostiles, et même parfois, bien plus hostiles. Et si nous nous contentons, assis sur nos derrières, de déplorer la disparition du bon vieux temps, il n’est pas certain que ça ira mieux demain. Occupons-nous du temps présent, avec confiance, fermeté, et cela malgré les attentats, la crise, le chômage et toutes les avanies dont l’Histoire nous accable, sans jamais nous départir d’une certaine joie de vivre, car elle est la condition première pour qu’un avenir soit non seulement possible, mais tout simplement agréable. Allez, vous reprendrez bien une petite bière ? »

De la joie de vivre par temps hostiles d’Olivier Bardolle vous sauvera peut-être votre année et vous fera sûrement patienter jusqu’à septembre pour notre rentrée NEZ AU PLANCHER.

En attendant, soignez bien vos arrières d’une bonne dose de Biafine car là-bas, derrière les nuages, se prépare un attentat de l’envergure d’une plaque de peau grande comme ton jeans.

Amour et fesse-tivités !

Poloch, Gabi, 6ril, Gé, Adeloxe, Gabi, Antonin, Ji Bay, Maxichoux, Theochoux, Astrid, Jess’ et Barth !

 

Le lundi 20 juin 2016 dans Mode.
Emosphère et fesse-tivités
1 an plus tôt
jeudi 26 mai
nous spank :

Ni de bien d’ailleurs.

La tête dans le guidon, je trace ma route à la recherche d’une boîte de barilla pour ce midi. Coincé dans la queue de l’épicier, je stresse à l’idée de croiser les yeux de la caissière.

Va t-elle m’ignorer ce coup-ci ? Ou me faire rire en me racontant sa vie ?

Par peur du vent, j’adopterais le mode interaction-off. Et puis, elle ne sera pas déçue, elle a l’habitude non ? Il faut qu’elle comprenne, ce mode me permet de sauver mon énergie, de préserver mon humeur (et même de gagner du temps).

C’est désolant, mais le vis-à-vis, c’est trop d’émotion pour moi. Je préfère observer de loin, ne pas trop m’impliquer, faire semblant de swiper sur BBC Weather. Et trop souvent, me surprendre à passer tout un trajet de bus à faire de la place dans mes Apps.

Et puis merde, ça ne regarde que moi, non ? Je ne fais de mal à personne…

Le jeudi 26 mai 2016 dans Advert break.
          
Ni de bien d’ailleurs.
2 ans plus tôt
jeudi 14 avril
nous spank :

Mieux qu’1£.

Ici Londres, la vie y est tellement chère que petit à petit je m’enterre radicalement dans une logique d’économie du moindre denier. J’en perds même la raison quand j’économise 3£ en sautant un repas alors que j’en dépense 550 autres dans mon loyer. Une perte de repères qui me rend radin avec mon temps.

Hé oui, on dit que le temps c’est de l’argent…

Pourtant, avant-hier, la chef cuisinière Emmanuelle a passé une demi-journée à nourrir 80 personnes gratuitement. Aujourd’hui, Sébastien Marchal, offre au public une typographie entière, plus de 100 caractères, soit probablement deux bonnes semaines de son temps. Tous les jours, des dizaines de bénévoles passent leurs fins de journée à organiser des assemblées générales accessibles à tous. Et moi, je passe cette matinée à vous éduquer sur ce blog gratuit.

Vous vous doutez qu’il y a une raison derrière tant de générosité. Leurs raisons leurs folies, c’est d’attacher de l’importance au collectif plus qu’à eux même.
C’est tellement rafraîchissant. Surtout que ces preuves d’amour se multiplient à l’occasion des Nuits Debout de Paris, Rennes, Nantes, Marseilles, Nice… Londres ? Ça arrive 😉

Alors si tu veux profiter de ces cadeaux, va manger le Couscous d’Emmanuelle place de la République, va créer une série d’affiches et pochoirs en téléchargeant la typographie Commune de notre cher Sébastien Marchal, va afficher ton beau discours d’écolier naïf à une assemblée générale de ta ville. Et en retour de tant d’attention, tu n’auras qu’à écouter ton petit cœur, il t’offrira peut-être la possibilité d’apaiser ta logique de galérien avec un beau dessin.

Keace

 

12970856_10206517789604521_2888719344446437491_o

typographie Commune de Sébastien Marchal

12973228_10206517790444542_2454992147811827755_o

12973415_10206517790484543_8457861920097294816_o 12973479_10206517789644522_8248608462368084983_o 12983377_10206517789684523_7189739605646061358_o

Le jeudi 14 avril 2016 dans Mode.
Mieux qu’1£.